Arti Muntagnera

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon

La transhumance des arts

Du 21 au 24 juin 2019 / Cuscionu

avec le soutien de

Du 23 au 26 août 2019 / Niolu 

Arti muntagnera  est la rencontre, en haute montagne corse, en pleine nature, de publics et d'artistes contemporains du spectacle vivant et des arts plastiques, (Théâtre, musique, danse, cirque, clown, marionnette, arts plastiques, arts visuels, architecture, cinéma…)

Arti muntagnera face scuntrà in muntagna, u publicu è artisti cuntempuranei di u spettaculu vivu è di l'arti plastichi, (Teatru, musica, ballu, circulu, pagliacci, mariunette, arti plastichi, arti visuali, architettura, cinema…) L’ogettivu hè chjaru: fà cumunicà è sparte a cultura trà u litturale è l'internu di l'isula è dinù una manera di rinvivì a Corsica rurale, guardiana di l'anima di u populu Corsu.

Affiche_complète__sans_bandeau.jpg
Affiche_complète_avec_bandeau_copie_copi

Programme 2019

#1  Edition du Cuscionu / Plateau du Cuscionu -Commune de Zicavo

Programme général :

Du 21 juin au 24 juin 2019

De 11H à 16H de façon régulière.

Représentations de spectacles vivants au milieu d’oeuvres d'art en pleine nature

 

(théâtre, musique, danse, cirque, clown, marionnette, danse aérienne, arts plastiques, arts visuels, sculpture, architecture …)

Entrée gratuite

 

et

 

Samedi 22 juin 2019

Programme général +

à 19H

Le bal des montagnes

Soirée dansante en acoustique, en pleine nature.

Entrée Gratuite

 

et

 

Dimanche 23 juin 2019 

Programme général +

à partir de 11H00

Porte ouverte à tous les artistes insulaires.

Tous les artistes résidents de la Corse sont invités à venir exprimer leur art en pleine nature.

Entrée Gratuite

#2 Edition du Niolu Lac de Nino / Cascade de Radule / Col de Vergio

 

Vendredi 23 août 2019

Cascade de Radule de 11H à 16H

 

Représentations de spectacles vivants au milieu d’oeuvres d'art en pleine nature de façon régulière.

(théâtre, musique, danse, cirque, clown, marionnette, danse aérienne, arts plastiques, arts visuels, sculpture, architecture …)

Entrée gratuite

 

Samedi 24 août 2019

Col de Vergio à 14H00

 

Spectacle surprise en un lieu surprise

Après un rendez-vous public à 14H au Col de Vergio, le public est amené à se rendre dans un endroit secret après 30 minutes de marche, pour vivre une proposition artistique surprise

Entrée Gratuite

 

Dimanche 25 août 2019 

Lac de Nino à 13H00

 

Spectacle musical, chorégraphique et équestre

Possibilité d’approche avec guide à pied ou à cheval

Entrée gratuite

 

Lundi 26 août 2019

Cascade de Radule de 11H à 16H

 

Représentations de spectacles vivants au milieu d’oeuvres d'art en pleine nature, chaque jour de 11H à 16H de façon régulière.

(théâtre, musique, danse, cirque, clown, marionnette, danse aérienne, arts plastiques, arts visuels, sculpture, architecture …)

Entrée gratuite

Retour sur l'édition 2018

« Une ode à la vie » (Corse matin) 

 

« Un des quatre festivals à ne pas manquer » (JDC. Journal de la Corse)

 

« La montagne au sommet de son art » (France 3 Corse)

 

« L’ogettivu hè chjaru: fà cumunicà è sparte a cultura trà u litturale è l'internu di l'isula è dinù una manera di rinvivì a Corsica rurale, guardiana di l'anima di u Populu Corsu » . (Adecec)

 

« Je suis venu avec mes enfants, en trouvant grâce à cet évènement, un argument pour aller à la montagne » ( Un papa Cortenais).

 

« Quelle belle idée de magnifier les paysages avec de l’artistique ! » (Touristes du GR20)

 

« Ce qui m’a plu, c’est cette alliance entre les arts ; la musique, la danse, et la nature. La nature qui est sublimée » témoigne une touriste, au bord de la cascade. (France 3 Corse)

Plateau du Cuscionu et Niolu, 

        2 espaces pour 2 moments artistiques

Plus qu’un festival d’Arts, il s’agit d’un concept qui consiste à réunir en pleine nature dans la montagne Corse, des artistes issus des arts vivants et des arts plastiques et des publics.

Cet évènement inédit s’est déroulé en plein air, autour du lieu dit Veragulongu et Saint Pierre sur le plateau du Cuscionu (Commune de Zicavo), et autour de la Cascade de Radule et dans un endroit secret proche du col de Vergio dans le Niolu (Commune de Albertacce).

 

En grande partie gratuit, grâce au soutien de la Collectivité Territoriale de Corse, Air Corsica, Corsica Diaspora, Corsica Ferries, l’ONF, les communes de Zicavo, Albertacce, Ciamanacce, la Communauté de Commune de la Pieve de l’Ornano et du Haut Taravu, la fromagerie U Diceppu, Studio 20, l’évènement a proposé durant 8 jours, de la musique, du théâtre, de la danse, des performances, du clown, du cinéma, de la vidéo, de l’art pictural, des oeuvres plastiques contemporaines, du Land’art,  et une mixité de tous ces arts de façon ininterrompue.

En complément, la sculpture sonore « L’objet du désir » était accessible sur le plateau du Cuscionu et un spectacle surprise s’est déroulé dans un lieu tenu secret du Niolu.

Des artistes insulaires et internationaux ont formé une troupe, en harmonie avec les sites remarquables et ont offert du rire et des émotions, des réflexions sur l’humanité et la planète et une overdose de poésie.

L’affiche a été créée par un ancien étudiant de la classe préparatoire aux écoles supérieures d’Arts de Sartène (CPES).

La presse audiovisuelle et papier a largement relayé l’évènement et s’est déplacée pour témoigner.

L’économie locale des villages a été sollicitée par les artistes et le public. (transport, hébergement, portage, services, nourriture, achats divers).

 

   L’édition 2018 s’est construite avec les artistes :

Isabelle Buyse, Ema Alberti Le Roux, Séverine Bennevault Caton, Julie Perreard, Dume Paolini Sculpteur, Orso, Olivier Parisis, Jean Paul Moreau, Pierre Marie Braye Weppe, Arnaud NANO Méthivier.

Des artistes sont venus également et spontanément proposer leur art au public. 

Une Cinquantaine d’élèves des classes de Zicavo et Cozzano sont venus profiter du festival à l’entrée du plateau du Cuscionu, transportés grâce à  la Communauté de Commune de la Pieve de L’Ornano et du Haut Taravu.

Le public est venu de toute la Corse mais aussi du continent.

Il est composé de résidents Corse à l’année, de la diaspora Corse de passage sur l’île, de touristes déjà sur place, de touristes venus expressément de toute l’Europe.

Arti Muntagnera participe à l’émancipation culturelle de la Corse en existant hors des sentiers battus et hors des périodes de grande affluence touristique, et est apprécié pour cela. 

Arti Muntagnera - Carte d'identité :

Un nom

« Arti muntagnera » fait référence à

- la transhumance (« A muntagnera »), et au célèbre sentier de la transhumance (sentier muletier millénaire entre la région du Niolu et Galéria), ainsi qu’au célèbre plateau du Cuscionu, terre ancestrale de bergers

Il s’agit ici de la transhumance des arts, des artistes et des publics.

 

- aux arts qui proposent une élévation culturelle, intellectuelle. Une proposition humaniste.

 

- à l’effort. (celui du public à venir à la rencontre d’artistes et celui des artistes à créer en pleine nature).

 

- à une intention de se différencier du sytème artistique de la vallée.

 

- à un moment de fête, de vivre ensemble.

Le présent projet est fait pour proposer des rendez vous artistiques d’une autre sorte.

 

Deux lieux

Plateau du Cuscionu, à proximité du refuge de Matalza, 

et

Haute Vallée du Golu (Niolu), à proximité de la cascade de Radule

Deux moments

4 jours  fin juin, proche du solstice d'été et en période scolaire, pour l'édition du Cuscionu

et

4 jours début septembre à la rentrée scolaire, pour l'édition du Niolu

soit à chaque édition, un week end pour les publics qui travaillent et deux jours ouvrés à cheval sur deux semaines différentes pour d’autres.

 

des arts

L’artistique de création pluridisciplinaire (arts vivants et arts contemporains)

De la musique, de la danse, du théâtre, du cirque, des arts plastiques, de l’architecture, avec des artistes en recherche de nouvelles formes et de nouveaux publics.

Avec des artistes qui s’adaptent à l’environnement et savent créer avec l’environnement et sans moyens techniques .

Les artistes insulaires et du monde entiers sont accueillis, pour le peu qu’ils soient engagés dans la création, aventuriers, inventeurs et courageux. 

 

des publics

Le projet est à l’usage des habitants des micro-région Corse en priorité, des randonneurs de la montagne Corse, du GR20 et des sentiers Mare a Mare,  du sentier de la transhumance, des écoles, des publics habituels de la culture.

 

 

des Accès

Edition du Niolu :

route touristique D84 qui relie Corte à Porto

 

Parking voiture :

1. lieu dit « le fer à cheval » à proximité du col de Vergio (1329m), puis GR20 jusqu'à Cascade de Radule. (40 minutes environ).

2. Col de Vergio ou Hotel Castel del Vergio jusqu'à la cascade de Radule.

Autres accès :

Sentier Mare a Mare,

Sentier de la transhumance,

Gr20 depuis le refuge Ciottulu di I Mori

Edition du Cuscionu

Route touristique D428 depuis la route D69 qui relie Zicavo à Aullène

Parking voiture  :

Chapelle San Petru puis GR20 vers le sud au delà du refuge de Matalza, ( passerelle en bois sur le ruisseau de Croce). (20 minutes environ)

Autre accès

GR20 vers le nord depuis la bergerie refuge de Croce

Deux initiateurs

Arnaud NANO Méthivier oeuvre dans l’artistique Corse, musical et théâtral, depuis 1990.

L’association Nanoprod et la société de production L’équipe Tudelle encadrent son travail.

il est très actif sur le territoire artistique Corse, et diverses travaux ont été fait avec Pierre Gambini, Diana Saliceti, I Muvrini, Antoine Ciosi, l’orchestre Odyssée, Paul

Grenier, Sabrina Saraïs, Jean Paul Moreau, Jérôme Camilly et bien d’autres ou en solo.

Il a créé des grands évènements en France et dans le monde. (La fête des Duits, Poétik Park, Envolée Chromatique, Magic NANO, ouverture de la fête des Lumières à Lyon, ouverture de Mons capitale européenne, inauguration du stade de Valenciennes….)

Riche du souvenir d’un concert offert par Jean Paul Poletti au lac de Melu en 1995, Il réalise en créant en 2016, Arti Muntagnera, le projet qui lui tiens à coeur,  de rapprocher artistes et publics de la nature montagneuse insulaire.

Dumé Paolini est Sculpteur,  artiste polymorphe, travaillant le plus souvent sur des créations de grande taille, aussi bien en résine, métal, bois ou fonderie bronze et aluminium.

La plupart de ses pièces sont en Australie et en France ou il répond à la demande de villes, de sociétés ou de particuliers.

Désireux de découvrir le monde et d‘évoluer dans différents univers, ses oeuvres souvent monumentales se marient  aussi bien au domaine naturel qu’à l’espace urbain.

Il a participé à l'élaboration de Arti Muntagnera et est actif dans sa réalisation.

 

du concret

Durant 8 jours, des artistes du spectacle vont investir des espaces qui les inspirent et vont créer dans ses espaces.

Il s’agit d’artistes capables de s’adapter à la nature environnante, sans le besoin de technique ordinaire du spectacle.

Il sont danseurs, comédiens, musiciens, architectes, performeurs, cinéastes, photographes, circassiens, plasticiens.   

Ils vont oeuvrer seuls mais aussi avec les autres artistes.

Le public va les retrouver quatre fois dans la journée en quatre endroits différents de la montagne pendant 8 jours. 

 

 

 

de l’histoire d’un projet

En accord et respect complet avec la Corse depuis 28 ans, Arnaud NANO Méthivier souhaite continuer à agir artistiquement sur ce territoire en y créant un évènement artistique, objet de ses compétences reconnues.

Depuis une résidence de création à Fozzano en 2009, Arnaud NANO Méthivier réalise depuis, un projet intitulé « Nos langues corses », sur l’île et en dehors .

Sur le modèle de ses créations d’évènements (Fête des Duits à Orléans sur une île sauvage de Loire , Poétik Park à Auxerre en remplacement du marché de noël…), c’est sur la terre de ses amours qu’il souhaite agir maintenant.

Après deux ans de repérages dans la montagne corse avec son ami sculpteur Dumé Paolini, c’est sur les gorges supérieures du Golo qu’il a envisagé un projet artistique Arti Muntagnera. 

Le lieu est a été choisi pour sa magnificence, sa relative facile accessibilité, qui plus est sur le GR20, riche en proposition de lieu de création, doté d’un refuge d’altitude, d’une source d’eau, d’une bergerie pour faire étape.  

En 2018, il a été choisi le plateau du Cuscionu pour une extension géographique et dans le temps de Arti Muntagnera

 

 

 

Nos langues Corses

Arti Muntagnera s'inscrit dans le projet plus global "Nos langues Corses" de Arnaud « NANO » Méthivier depuis 2009 :

 

Le but principal du projet Nos langues Corses est de proposer depuis une dizaine d’années, des actions artistiques à partir de matières artistiques Corses.

Ces actions artistiques sont concrétisées par des enregistrements audiovisuels, des disques, des compositions musicales, des écrits, des représentations chorégraphiques, théâtrales et musicales et de l'évènement "Arti Muntagnera - La transhumance des Arts" .

Elles se créent avec la collaboration d’artistes insulaires, en Corse ou à travers le monde.

Elles existent par amour de la culture Corse et ses différents langages. (le mouvement, la langue parlée, le chant, la langue des signes, la musique, l’art contemporain, l’écriture, le théâtre de la vie et de plateau, la nature).

 

« Nos langues Corses », est la  pensée qu’une langue vivante n’appartient à personne, et est en mutation permanente par l’action de ceux qui l’utilisent, l'aiment et l'animent, qu’ils soient de passage, natifs, ou immigrés et est ainsi plurielle.

Le projet "Nos langues Corse" est issu d’une résidence d’artiste offerte à Nano Méthivier à Fozzano (Corse du sud) en Juillet 2009.

 

Son amour pour la culture Corse, révélé officiellement par le disque « Nano-L’écorce » l’engage à continuer à valoriser ce qu'il connait d’elle et de ces artistes.

 

Riche d’une expérience de 30 ans dans le monde de l’artistique, NANO Méthivier se consacre depuis un moment aux artistes qui bâtissent une œuvre, dans une certaine radicalité et pour qui il est vital de créer.

Nano et la Corse (extrait de moments artistiques) :

 

De 1990  à 1998 :

- Bals en Corse dans de nombreux villages de l’île avec l’orchestre Odyssée.

- Concerts avec Antoine Ciosi, I Muvrini, 

- Enregistrements aux studios Ricordu

- Participe à la création du festival du vent- Calvi (puis à 10 éditions)

 

De 1998 à 2006 :

-Nombreux séjours en Corse, au milieu des tournées internationales, avec amis bergers et musiciens.

 

2006 :

- Rencontre qui perdure, de Pierre Gambini sur un plateau télévisé de Via Stella.

- Enregistrement télévisuel avec le groupe I Cantelli

 

2007 - 2008 :

-   Sortie de l’album « Arnaud NANO Méthivier : L’écorce »

-Concert live émission TV « A mezzo Voce » sur Via Stella

 

2009 :

-Résidence d’artiste à Fozzano

-Festival du vent

 

2011 :

- Résidence d’artiste à l’ Aghja (Ajaccio)

- Nombreux spectacles avec Pierre Gambini

 

2014 : 

- Carte blanche de Pierre Gambini au théâtre de Bastia

- sortie de l’album Accordéologie avec la complicité de Pierre Gambini.

- Rencontre avec Diana Saliceti (et résidence à L'Aghja)

- Ecriture de chanson avec Jérôme Camilly

 

 

2015 :     

- Carte blanche Diana Saliceti au théâtre de Bastia

- Enregistrement du 1er album de Diana Saliceti et tournée

- Mise en musique de la Pièce de théâtre « J’ai pas à vous parler » de Jérôme Camilly mis en Scène par Paul Grenier. (Création espace diamant à Ajaccio)

- Tournée en solo dans toute la corse.

- Tournée insulaire avec Diana Salicetti

 

2016 :

- Spectacle autour Barbara avec Sabrina Saraïs

- Ecriture d'un Oratorio : Le quatuor insulaire (sur un livret de Jérôme Camilly)

- 1è édition du festival Arti Muntagnera

 

2017 :

-Concerts solo dans toute la Corse

-Spectacle autour de Barbara avec sabrina Saraïs

- représentations théâtrale de la pièce de Théâtre "J'ai pas à vous parler"

- 2è édition du festival Arti Muntgnera

 

2018

- Concert solo

- 3è édition du festival Arti Muntagnera (édition du Niolu)

- 1è édtition du festival Arti Muntagnera (édition du Cuscionu) 

Extrait de  l’album NANO- L’écorce (texte de Pierre Gambini) :

Piccatu pè i pedi

 

Filanu i nulli,

U sole, à puntu,

Piccatu pè i pedi,

Si vede novu,

È l’universu

S’infirza in la mo pella,

Ùn ti ricevu,

A mo memoria

Si spenghje,

Quandu m’avviccinu

Di a mo Brama.

Pendu par les pieds 

 

Les nuages filent,

Le soleil fixe,

Pendu par les pieds,

Je vois nouveau,

Et l’univers

Pénètre ma peau,

Je ne te reçois plus,

Ma mémoire,

S’éteint,

Quand je m’approche,

De mon Désir.

Courrier du 28 mai 2009 :

 

Arnaud Méthivier

   à    

Corse

Place de la méditerranée

Orléans, le 28 mai 2009

Chère Corse,

 

Je viens te visiter du 13 au 19 juillet à Fozzano, ton joli village au dessus de Propriano dans lequel je t'ai déjà offert un  concert il y a deux ans.

Depuis, tu as dû recevoir mon album de musique intitulé "L'écorce" que j'ai composé chez toi, et qui t'est dédié.

Je reviens cette année parce que je t'aime toujours autant et parce que tu me le rends bien avec tes paysages préservés, ta population accueillante, et surtout ton envie de résister aux dérapages du monde qui nous entoure.

Si tu le veux bien, nous résisterons ensemble, toi en organisant à nouveau le festival des "tribus méditerranéennes" et moi en venant créer du rêve, de la musique, de la poésie et des rencontres artistiques avec tes citoyens.

 

Je voudrais que nous dansions, car tu as des artistes du mouvement exceptionnels.

Je souhaiterais que nous imaginions des musiques modernes et contemporaines avec mon accordéon, ma voix de haute contre déraillée et mon écriture libre et toi avec tes musiciens que je fréquente depuis des années. (Je pense au percussionniste Jean Paul Moreau et au poète Pierre Gambini).

J'attends de toi que tu m'offres la chaleur de tes maisons, afin que je vienne y donner des concerts intimistes.

D'ailleurs, je suis prêt à jouer pour toi lorsque tu t'endors dans ton lit.

Car j'ai très envie de nouvelles aventures avec toi que je connais si bien.

Chaque matin, nous pourrions offrir des petits poèmes en langue corse à la presse écrite et audiovisuelle.

Chaque matin, nous pourrions donner les nouvelles du monde en lecture et  en musique sur ta place centrale.

Chaque après midi, nous pourrions organiser des siestes collectives  que je mettrais en musique.

Quelques soirs, nous pourrions faire danser ta jeunesse au son d'une musique live, afin que tes enfants redécouvrent le plaisir du spectacle.

Quelques soirs nous pourrions continuer de surprendre tes anciens.

Et si nous donnions un concert au sommet de l'une de tes plus hautes montagnes, l'alcudina, pour fêter Fozzano avec toute ta population ?

 

Ma chère Corse, j'ai envie de plein d'autres choses avec toi, et il me faudra certainement revenir à nouveau pour les accomplir toutes.

Penses tout de même à me laisser le temps de visiter mes amis bergers, car j'aime, tu le sais, gravir tes sommets avec eux, me rafraîchir dans tes pozzines.

 

J'espère que je repartirai de chez toi avec de nouvelles compositions musicales, de nouvelles chansons, des enregistrements et de nouveaux spectacles que je diffuserais comme d'habitude à travers le monde.

 

J'ai hâte de te revoir, ma belle.

Avant cela je me dépêche de finir mes dernières créations, afin d'arriver en forme chez toi.

Si tu veux savoir ce que je fais actuellement, va sur mon site internet :

www.nanomusic.fr.

Tu verras que je suis absent de tes terres uniquement parce que je suis retenu par de chouettes artistes et des publics biens.

 

Pace et Salute

 

Nano

Arnaud Méthivier

 

Ps : voici une photo de notre dernière rencontre

  • Facebook Social Icon
  • YouTube Social  Icon
Arnaud NANO Méthivier
Pour aider les projets de l'association Nanoprod : 
Abonnez-vous à notre site