Aurélien Mussard

  • Facebook Social Icon
Aurélien Mussard
Né en 1984 à Blois, Aurélien Mussard passe son enfance en Alsace où il se                                                     passionne très tôt pour les films d’action et de Kung-fu. Dès l’âge de six ans, il                                             commence à pratiquer les sports de combats. Il s’initie au kick boxing avec son                                           oncle, puis enchaîne avec la boxe thaïlandaise qu'il pratiquera jusqu’à                                                           l’adolescence. C'est aujourd'hui encore son art martial de prédilection. Il apprend                                     entre temps la manipulation des armes, katana, nunchaku et bâton, et s’essaye à                                     d'autres arts martiaux tels que le Kung-fu Wushu et l’Aïkido. Il pratique aussi le combat de rue et s'entraîne au MMA.
 
 
Il s’engage rapidement chez les parachutistes dans l’Armée de l’air, puis un an plus tard part dans les troupes de Marine de l’Armée de terre. Après cette expérience enrichissante, il retourne à sa passion première, et suite à un casting devient cascadeur au Parc Asterix où il restera trois ans. Sa passion grandissante pour l’acrobatie au sol le porte jusqu'à l’Institut national d’Acrobatie où son professeur Marc Battistel lui enseigne l’art de l’acrobatie de Cirque au sol, la cascade acrobatique et le Kung-fu. Il devient artiste de Cirque et il est engagé au Cirque Medrano où il se produit avec un numéro en Trio.
 
Il fait quelques figurations au cinéma, notamment dans « Le Clan Pasquier », « Louis la Brocante » et « Interpol », puis il intégre l’équipe lyonnaise de cascadeurs de Stéphane Margot et participe à son premier film en tant que cascadeur sur « Les Lyonnais » d’Olivier Marchal.
 
En 2010, il rencontre la créatrice des Deschiens Macha Makeieff, qui l'engage pour sa production des « Mamelles de Tirésias » de Francis Poulenc à l’Opéra national de Lyon et à l’Opéra Comique de Paris. Ce spectacle a été diffusé en direct sur Mezzo, puis rediffusé à plusieurs reprises sur France 2.
 
La même année, il joue dans la « Vera Costanza » de Haydn, repris par Elio De Capitani à l’Opéra de Saint-Etienne. 
 
Il se produit aussi au Gala « Antwerp Diamond Conference » à Enver avec Colin Powell ; dans « Douce et Barbe-bleu » d’Isabelle Aboulker, mis en scène par Jean-Romain Vesperini, à l’Opéra national de Lyon ; dans « Le nez » de Dimitri Chostakovitch, mis en scène par William Kentridge, au Festival international d’Art Lyrique d’Aix-en-Provence ; et dans « Le Barbier de Séville », mis en scène par Jean-Romain Vesperini, et « les nuits de Bel Canto » au Festival de Corte en Corse.
 
Sa collaboration avec Macha Makeïeff se poursuit en 2011 et 2012 avec « Les Apaches » joué au Théâtre national de la Criée, au Théâtre national de Bordeaux, à la MC93 Bobigny, à la Maison des Arts de Créteil et en tournée ; et en 2013 et 2014 avec « Ali baba », aux côtés du comédien Atmen Kelif, du danseur iranien Shahrokh Moshkin Ghalam et du ténor Thomas Morris, au Théâtre national de Chaillot, au TNP-Villeurbanne, au Théâtre national de la Criée, au Théâtre national de Nice et en tournée.
 
Il participe aussi au tournage de la série de 40 courts-métrages « Ali Baba Marseille », réalisés par Macha Makeïeff et Marie Mandy pour Arte, et désormais disponibles en DVD.
 
Il s'est récemment formé à la Capoeira, à la danse, aux sangles aériennes et au mât chinois à l'Ecole nationale du Cirque de Chatellerault, et a repris le Kaisendo, un des arts martiaux de self-defense les plus complets.
 
 En 2015, il joue en tournée aux côtés du célèbre danseur iranien Sharokh Moshkim Ghalam, et monte un duo de sangles aériennes et de portée acrobatique basé sur l’Acro-danse avec sa nouvelle partenaire Lucile Triay. 

Pour soutenir les projets Nanomusic :

Abonnez-vous au site Nanomusic.fr pour recevoir des nouvelles
Subscribe to the Nanomusic.fr's newsletters

Ou appelez le 06 17 38 40 00